À la veille du second tour, en 2012, Macky Sall s’est posé en anti-Wade. Pour emblème de cette gouvernance renouvelée, une promesse symbolique : non seulement le président de l’Alliance pour la République (APR) ré-instaurerait le quinquennat, mais il appliquerait cette réduction de deux années à son mandat en cours. Un précédent inédit, en Afrique […]