Secrétaire général national du parti socialiste depuis 1996, le dauphin désigné d’Abdou Diouf ne semble pas pressé de céder son siège. « Que je perde ou que je sois élu, je laisserai la place [à la tête du PS] », assurait-il pourtant en janvier 2012, à la veille de briguer pour la deuxième fois la […]