Tout est possible en politique. Qui aurait cru que Souleymane Jules Diop deviendrait le secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du suivi du Plan d’urgence de développement communautaire (PUDC) dans un Etat dirigé par Macky Sall ? Du temps de ses chroniques acerbes très suivies à l’époque, le journaliste déplorait avec la dernière énergie l’octroi d’un récépissé attestant la naissance du parti de Macky Sall en qui il voyait tout sauf l’étoffe d’un leader. Inutile de dire qu’il regrette d’avoir tenu ces propos hostiles à son actuel boss. Impossible de revenir en arrière Jules. Yako wakhone !!!

Lur sur DakarMatin